Sidney Grosprêtre

Sidney Grosprêtre est Maître de conférences en STAPS, spécialiste en neurosciences. Ses thématiques de recherche portent sur l’impact de l’activité physique sur le cerveau et la moelle épinière, et sur la mise au point de méthodes d’entraînement visant spécifiquement à induire des adaptations nerveuses.

En tant que pratiquant, enseignant et président de la fédération de Parkour, Sidney s’intéresse également aux pratiques sportives alternatives.

Par ailleurs, il considère la vulgarisation scientifique comme partie intégrante du métier de chercheur. Pour cette raison, il prend part à de nombreux événements grand public, tout comme il en organise. A ce titre, il participe à la mise en œuvre, avec Audrey Tuaillon Demésy, des rencontres universitaires “La science à travers la fiction”.

 

Bibliographie et communications en lien avec Aiôn

Tuaillon Demésy Audrey et  Grosprêtre Sidney (dir.) (2020), Zombie : mythe ou réalité ?, Paris, ActuSF.

Grosprêtre Sidney, « Marcher sans tête et penser sans corps : est-ce possible ? », communication lors des Rencontres Universitaires La science à travers la fiction, Besançon, mai 2017.

Grosprêtre Sidney, « Entraînement et technologie : tout le monde peut-il être un super-héros ? », communication lors des Rencontres Universitaires La science à travers la fiction, Besançon, mai 2018.

Grosprêtre Sidney, “Le système nerveux : le circuit électronique de l’homme”, communication lors des Rencontres Universitaires La science à travers la fiction, Besançon, mai 2019.

Bibliographie générale

Grosprêtre S, Lepers R (2016), Performance characteristics of Parkour practitioners: Who are the traceurs? Eur J Sport Sci. 16(5):526-35.

Grosprêtre S, Lebon F, Papaxanthis C, Martin A. (2018) Spinal plasticity with motor imagery practice. J Physiol. 2018;597(3):921-934.

Grosprêtre S, Gimenez P, Martin A. (2018) Neuromuscular and electromechanical properties of ultra-power athletes: the traceurs. Eur J Appl Physiol. 118(7):1361-1371. doi: 10.1007/s00421-018-3868-1.

Aiôn s'oppose au projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) et rejoint la mobilisation pour la défense du service public de l'enseignement supérieur et de la recherche -http://www.sauvonsluniversite.fr
+