Le programme Aiôn

Le projet Aiôn prend pour objet d’étude les loisirs alternatifs, qui se différencient de ceux dits mainstream en ce qu’ils proposent d’autres activités ludiques en réponse à une pratique dominante qui devient peu satisfaisante au sein de l’offre de loisir globale.

L’objectif de la recherche est de questionner l’imaginaire du temps que les enquêtés mobilisent (à travers leurs discours et leurs pratiques). À partir d’une approche pluridisciplinaire, les membres d’Aiôn ont pour mission de produire une réflexion scientifique autour des mécanismes de création et d’utilisation de l’imaginaire par les acteurs sociaux lors de diverses situations ludiques, et de produire des définitions pragmatiques permettant d’étudier le champ social des loisirs.

Le programme Aiôn est envisagé sur 42 mois, à compter de septembre 2019. Cette recherche se décline en publications académiques, séminaires et colloques, mais tend aussi à aller à la rencontre du grand public, par le biais de manifestations de vulgarisation scientifique. Dans cet ordre d’idée, une attention est portée à la publication des résultats en libre accès.

 

Aiôn s'oppose au projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) et rejoint la mobilisation pour la défense du service public de l'enseignement supérieur et de la recherche -http://www.sauvonsluniversite.fr
+